avril 19, 2010

Manifestation : des tracteurs dans Paris

Mardi 27 avril prochain, plusieurs milliers de tracteurs et d’agriculteurs convergeront dans le cœur de Paris pour dénoncer l’année noire qui menace le secteur des « grandes cultures ».

Pas moins de quatorze FRSEA* sont mobilisées pour cette action : plus de 1 000 tracteurs et quelque 5 000 manifestants défileront dans les rues parisiennes pour alerter les pouvoirs publics sur la situation préoccupante des producteurs du secteur des « grandes cultures ». D’autres secteurs de production également touchés par la dégradation des marchés seront présents. La FNSEA soutient cette mobilisation.

Les revendications vont de l'amélioration de la gestion des marchés agricoles, aux mesures d’accompagnement des exploitations, à la réduction des contraintes réglementaires en passant par l'allègement des charges.

Le convoi est prévu sur 7 kms, suivant l’axe Nation-République-Bastille-Nation. Il débutera à 10h30 à la Place de la Nation et se terminera vers 14h30. Le défilé sera ponctué d’un meeting aux alentours de 13h00.

>> Découvrez le reportage proposé par la Terre-net Web TV : "En route pour Paris"
Source : Terre-net Média - http://www.web-agri.fr/

---
* Nord Pas-de-Calais, Haute et Basse Normandie, Picardie, Ile-de-France, Pays de la Loire, Centre, Champagne-Ardenne, Lorraine, Bourgogne, Franche-Comté, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées…

7 commentaires:

Béarnais on 24 avril 2010 à 19:07 a dit…

Les céréaliers vont connaître une année noire !
La belle affaire.

Les céréaliers ont la mémoire courte, ont-ils déjà oublié l'année 2007 où le blé a atteint des sommets, plus de 250 €/tonne, ce qui leur a permis de réaliser une année pléthorique.

Lors de la dernière AG de mon syndicat cantonal, je ne pouvais plus sortir mon C15 du parking, il était coincé par des 4x4 tous plus gros et rutilants les uns que les autres et je vous laisse deviner à qui ils appartenaient.

Les agriculteurs les plus malheureux sont les éleveurs. Les éleveurs de porcs en crise depuis 2007 et les éleveurs laitiers depuis 2008.
Sans parler des producteurs de vin et de fruits et légumes.

Eux auraient le droit de manifester mais on n'entend pas leur détresse, les obligeant à créer des associations dissidentes pour se faire entendre.

Alors messieurs les céréaliers, ayez un peu de décence !

De toutes façons, je doute de l'efficacité de votre action.
Les stocks de céréales sont très importants, ce qui empêche une reprise des cours.
L'Europe veut mieux répartir les aides perçues par les agriculteurs et l'entrée des nouveaux pays fait qu'à budget égal on devra prendre à ceux qui perçoivent le plus (par exemple les français), pour donner à ceux qui perçoivent moins (par exemple les roumains).
Le montant élevé des salaires en France (35 heures), nuit considérablement à la compétitivité de notre industrie agroalimentaire qui ne pourra faire autrement que se délocaliser.

Donc contrairement à ce que notre syndicat veut nous faire croire, LA FRANCE NE NOURRIRA PAS LE MONDE.

peczouille on 25 avril 2010 à 00:47 a dit…

Une date mal choisie.
Une manifestation pendant les vacances scolaires à Paris ne produira aucune nuisance donc une couverture médiatique limitée.

Jaoul on 26 avril 2010 à 17:11 a dit…

N'est ce pas une manifestation nuisible à l'image des céréaliers?
Quel est vraiment le sens et la cohérence de l'évènement?
Demander plus de subventions et à la fois payer moins de charges sociales?

Au lieu de pleurer, débrouillez vous!

paysan on 26 avril 2010 à 22:19 a dit…

Au lieu d'aller manifester l'un après l'autre, unissons nous et créons une pénurie au niveau de l'EUROPE. il faut une régulation Européenne au niveau du lait et céréale et vivre sens les primes.... alors aller manifester pour avoir des primes NON.....

peczouille on 27 avril 2010 à 08:35 a dit…

De quoi parle-t-on dans les medias:
La burqa ; La dette Grecque : l’Europe va bien ; Le foot (l’avenir du monde !!!)
Les céréaliers, comme les gladiateurs, les mousquetaires, nous n’existons déjà plus.
Lorsque 1 millions de personnes défilent pendant des semaines, ça peut faire plier un gouvernement (référence aux manifestations CPE)
10 000 agriculteurs avec une bonne image de pollueurs subventionnés, 5 000 tracteurs escortés par la gendarmerie sur l’autoroute cantonnés sur la voie de droite en période de vacances scolaires avec comme destination nation / bastille, même pas les champs Elysées ou le champ de mars, surtout ne pas troubler le touriste.
Là, c’est certain : nous ne dérangeons personne.
NO PRICE; NO AGRICULTURE; NO FUTURE.

Béarnais on 27 avril 2010 à 08:45 a dit…

Entendu ce matin un céréalier dans son tracteur sur BFM TV:

"Aujourd'hui je vends mes céréales 90-95 €/T, pour gagner ma vie je devrais les vendre 170 €/T"

Mais ce qu'il ne dit pas c'est qu'à 170 €/T, les éleveurs de porcs en crise depuis 3 ans et dont les animaux consomment ces céréales, feraient faillite.

Les éleveurs de porcs on besoin de pouvoir acheter des céréales bon marché à 100 €/T.

Au lieu de manifester tous séparément, on devrait organiser une VRAIE manifestation GLOBALE, pour toute l'agriculture française.

La promenade des céréaliers à Paris, ça ne sert qu'à gaspiller du fioul et à user les pneus des tracteurs, ça coûte très cher les pneus des tracteurs...

Béarnais on 29 avril 2010 à 19:50 a dit…

Excusez moi de monopoliser le blog mais j'ai une dernière remarque à faire.
En France le commerce des céréales n'est pas libre.
Un céréalier ne peut pas vendre LIBREMENT sa récolte à son voisin éleveur de porcs.
Il doit obligatoirement passer par un "organisme stockeur" qui va prélever au passage une marge et des taxes. Je ne sais pas à quoi servent ces taxes mais c'est sûr qu'elles diminuent le prix de vente de la céréale.
J'ai bien lu les revendications des céréaliers, mais je n'ai pas vu qu'ils demandaient la suppression de cette réglementation idiote qui doit dater de l'après guerre.
Le blé des céréaliers est à eux, ils ont travaillé pour le produire et ils n'ont même pas le droit de le vendre à qui ils veulent !
Et personne ne dit rien...

Enregistrer un commentaire

Les contributions insultantes, n’ayant rien à voir avec les sujets, ou dont le seul but est de créer du trafic sur d’autres blogs ne seront pas publiées.

 

Blog officiel de la FNSEA Copyright © 2009